11 NOV 16 0 commentaire
Diminuer les douleurs post-endoscopie

Diminuer les douleurs post-endoscopie

Par le Dr Pierre Vaneslander, gastro-entérologue

 

Lors d’un examen endoscopique, les patients appréhendent souvent les douleurs ressenties pendant et au décours du geste, notamment en raison de l’insufflation d’air. Cette insufflation d’air entraîne des ballonnements, un inconfort et même des douleurs comme les coliques.

 

Pour les praticiens, c’est la possibilité heureusement rare (0.1%) de complications telles que la perforation colique, qui demeure l’une de leurs principales craintes.

 

Afin de diminuer considérablement les douleurs post-endoscopie et le risque de perforation lors des procédures, l’Hôpital Privé Saint-Claude vient d’acquérir un insufflateur de dioxyde de carbone. En effet, le dioxyde de carbone est plus soluble que l’air et permet une résorption 160 fois plus rapide par les muqueuses digestives et une élimination pulmonaire.  

 

Cela permet également d’envisager plus sereinement des procédures d’endoscopie diagnostique comme les écho-endoscopies thérapeutiques plus longues (CPRE et NOTES, drainage endoscopique de collection ou d’abcès).

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.